Lettres de membres





 ◊ Séverine Tutt le 26.06.1996

Chère Madame Magnin,

Comme je vous l'ai dit par téléphone, je trouve fantastique votre idée d'association et après réflexion, je pense volontiers faire partie du comité exécutif si le nombre de candidatures n'est pas trop important. Toutefois, étant donné l'année qui se profile pour notre famille puisque Joakim, notre fils, se fera poser un fixateur en octobre prochain, je ne voudrais pas prendre la place d'un membre qui serait plus disponible que moi. Je suis de toute manière prête à m'investir pour des heures bénévoles. De plus, sachez que j'ai un ordinateur à domicile avec tout ce qu'il faut dessus (Word, Excel ...) et que je peux être à disposition pour taper un peu n'importe quoi.

En me réjouissant de vous rencontrer et en vous souhaitant à vous et à votre famille d'excellentes vacances, je vous prie de recevoir, chère Madame Magnin, mes salutations les meilleures.

   Séverine TUTT


 ◊ Stéphanie Raphoz le 28.06.1996

Bonjour !
Tout d'abord, merci pour votre initiative ! J'ai 30 ans aujourd'hui et me sens directement concernée par votre démarche car j'ai été suivie et opérée par Dr. A. Kaelin en 1990 (2 fois). Il est clair que pendant ces dernières années et précisément durant chaque période post-opératoire, mes parents, mes amis et moi-même nous sommes posés beaucoup de questions face à certains problèmes sans pour autant obtenir de soutien.

De ce fait, je désire fortement à mon tour apporter mon soutien à votre association. Il serait intéressant de vous rencontrer afin d'en parler.

En vous remerciant encore de votre démarche, je me réjouis de vous rencontrer.

Meilleurs messages

   Stéphanie Raphoz


 ◊ Jane Ihne le 26.08.1996

Mme Magnin,

C'est avec grand plaisir que nous avons reçu votre lettre pour la création d'une association concernant nos filles respectives. L'idée nous plaît beaucoup et c'est vrai que ce sera dans les rencontres de gens concernés que l'on trouvera des solutions pour chacun d'entre nous.

Toutefois, nous ne pouvons pas, pour l'instant, nous investir comme vous nous le proposez étant donné le trop grand nombre d'associations où nous sommes déjà engagés sur le plan sportif, alimentaire, jeunesse d'église et ouverture cette année d'un atelier.

Héloïse ayant 3 frères et sœur, nous n'avons pas beaucoup de temps pour nous investir dans le cadre de l'hôpital. Par contre, nous sommes prêts à accueillir, chez nous, les frères et soeurs des enfants opérés. Nous sommes également très intéressés à participer aux rencontres de parents, médecins, conférences, etc...

Dans l'attente de vos nouvelles et en espérant que tout se passe bien pour Gaëlle, nous vous envoyons nos sincères remerciements et nos meilleures salutations.

Amitiés

   Jane Ihne


 ◊ Anonyme le 06.09.1996

Mme Magnin,

Je tiens tout d'abord à vous féliciter d'avoir pris l'initiative de créer une Association de soutien pour les enfants et familles qui vivent chaque jour des moments difficiles auprès de la maladie. Je pense comme vous que la solidarité dans ces situations-là peut aider énormément.

Opérée d'une scoliose à l'âge de 16 ans, j'ai fait partie du service de pédiatrie pendant un certain temps. Pendant mon séjour, j'ai eu l'occasion de faire connaissance avec des petits patients et même avec des parents. Chaque jour me faisait découvrir des cas difficiles de maladie et déformation chez certains enfants. Pour me préparer à l'opération je me souviens avoir reçu la visite de jeunes filles qui avaient été opérées comme moi. Et en effet, il est très important de pouvoir partager les peurs, les questions, et de se sentir entouré dans ces moments-là.

Je vais continuer ma lettre en m'excusant de ne pas avoir répondu à l'invitation pour la journée de rencontre du premier septembre, mais je me suis mariée au mois d'août et ensuite j'étais en voyage de noce.

Quant à l'association d'orthopédie, j'aurais été très heureuse d'y participer et de m'investir pour le réconfort et l'encouragement auprès des petits malades. Mais ma situation géographique Fribourg Genève qui est une grande distance n'avantage pas un suivi régulier à l'hôpital, donc je préfère y renoncer.

Je vous souhaite beaucoup de succès pour votre association et mes meilleures salutations.





© 2012 - Enfants-Bonheur